Splendeurs Nabatéennes

  • Grands Voyages
  • Inédits
  • Incentive
  • Nouveautés
  • Offres à Saisir

Splendeurs Nabatéennes14 jours / 13 nuits

Repères

  • • Plusieurs sites inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO dont la cité nabatéenne d’Hégra et la Vieille Ville de Djeddah ;
    • Trois nuits en campement à Al-'Ulâ pour une découverte complète ;
    • Un déjeuner chez l'habitant dans l'oasis d'Al-'Ulâ ;
    • Dariyah, l'ancestrale Riyad et son musée national ;
    • Taïf, dans la province du Hedjaz.
    • Les sites UNESCO en Jordanie : le site nabatéen de Pétra et le désert du Wadi Rum
    • Un voyage complet sur les anciennes routes de commerce des Nabatéens
    • Une immersion dans le paradoxe saoudien entre modernité et antiquité

  • JOUR 1 JOUR 1 : FRANCE / RIYAD

    Rendez-vous des participants à l’aéroport de Paris.
    Envol à destination de Riyad. Arrivée dans la soirée et transfert à l'hôtel pour la nuit.

  • JOUR 2 JOUR 2 : RIYAD : LA VIEILLE VILLE DE DARIYA, LE MUSÉE NATIONAL ET LE PALAIS AL-MURABBA /VOL POUR DJEDDAH

    Notre matinée commencera avec une excursion à Dariya : cette petite ville, à la très belle architecture, établie à la fin du XVIIIe siècle sur les berges du wadi Hanifa, constitue la capitale saoudienne originelle, depuis laquelle le royaume s'est développé. Devenue en quelque sorte un musée à ciel ouvert, nous pourrons y contempler de très beaux exemples de l’architecture traditionnelle du Nejd, faite de briques crues, comme les palais Sa’ad et Nasr (vue extérieure).
    Déjeuner au restaurant. L'après-midi, nous gagnerons le fort de Musmak, forteresse en pisé construite à la fin du XIXe siècle qui trône dans le cœur ancien de la ville, avant d'aller au musée national. Ce vaste complexe aux lignes résolument contemporaines est une grande réussite muséologique où sont présentées de remarquables collections provenant de sites majeurs (Madâin, Taïma, al Faw, Hegra... ) qui illustrent les civilisations peu connues de l’Arabie antéislamique. Nous visiterons ensuite l'élégant palais al-Murabba, l'ancienne résidence du roi Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud, fondateur de l'Arabie Saoudite, qui y vécut de 1938 à sa mort en 1953. Enfin, un tour panoramique en autocar nous mènera dans le quartier diplomatique qui compte des réalisations architecturales contemporaines les plus marquantes de la capitale, parmi lesquelles l'impressionnante tour Al Mamlaka qui domine la ville depuis ses 302 mètres de haut !
    Dîner au restaurant, et transfert à l'aéroport. Vol pour Djeddah dans la soirée.
    A l'arrivée, transfert à l'hôtel pour la nuit.

  • JOUR 3 JOUR 3 : DJEDDAH

    (Principaux transferts en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
    Grand port de la mer Rouge, situé sur la route commerciale avec de l'Inde orientale, et point d'arrivée des pèlerins voyageant par la mer, Djeddah est sans doute la ville la plus dynamique du pays, mais aussi la plus multiculturelle comme en témoigne l'architecture de la Vieille Ville qui lui vaut d'être inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO. Nous découvrirons en effet un ensemble urbain traditionnel, au patrimoine particulier et original : d'une part, des constructions en pierre de corail, ornées de décors de plâtre finement ouvragé, et d'autre part, de monumentales maisons-tours bâties suivant un savoir-faire ancestral, combinant esthétique et technicité, notamment pour répondre à des conditions climatiques extrêmes. Nous visiterons en particulier la maison Nassif, dont les dimensions et l’ampleur des décorations sont remarquables. Résidence princière construite à la fin du XIXe siècle, le prince Abdelaziz Ibn Séoud (1875- 1953) s’y installa à son entrée dans Djeddah en 1925. Enfin, nous apercevrons les remparts et ses portes ouvragées : Bab Makkah, Bab Al Madina, Bab Al Sharif, Bab Jadeed, Bab Al Bint and Bab Al Mughrabi...
    Puis, nous parcourrons la corniche où s’alignent, face à la mer, d'invraisemblables palais. Après avoir admiré la mosquée Al-Rahmah (vue extérieure), connue sous le nom de la mosquée de Fatimah, nous pourrons contempler la "fontaine" du roi Fahd avec son jet d'eau le plus haut du monde, devenu l'emblème de la ville. Déjeuner au restaurant.
    L'après-midi, nous visiterons le musée Abdul Raouf Khalil qui abrite une importante collection d’art et d’antiquités retraçant les différentes périodes de l’histoire du royaume.
    Nous nous rendrons ensuite au « Hajj Terminal » : un centre d'information où nous seront expliqués l'histoire, les enjeux et l’organisation du pèlerinage à la Mecque qui constitue l’un des plus fantastiques déplacements humains.Nous nous promènerons enfin dans les souks, où nous pourrons jouir de temps libre, avant d'aller découvrir l'imposante Djeddah Tower (vue extérieure) : la tour la plus haute du monde qui défie les lois de l'attraction !
    Dîner et nuit à l'hôtel

  • JOUR 4 JOUR 4 : LE BARRAGE DE SAMALLAGI, TAÏF, DJEDDAH

    (Environ 260 km - excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
    Ce matin, en passant non loin de La Mecque, notre route nous conduira jusqu'à l'impressionnant barrage de Samallagi dont la construction date de la période préislamique. Nous pourrons ensuite contempler les vestiges de la forteresse Al Arfaa située dans un riche site d'art rupestre dont les rochers disséminés à flanc de colline sont couverts d'inscriptions et de figures tant humaines qu'animales...
    Nous atteindrons ensuite Taïf, cité de la province du Hedjaz réputée pour son artisanat, et par le siège dont elle fut l'objet, par les troupes de Mahomet en l'an 630. Elle serait aussi le berceau de l'écriture arabe.
    Déjeuner au restaurant.
    L'après-midi, nous visiterons le fort de Taïf qui nous offrira l'occasion d'évoquer l'occupation ottomane de la région, entre le début du XVIe siècle et le début du XIXe lorsque les troupes alliées aux Saoud reprirent la ville.
    Retour à Djeddah. Dîner et nuit à l'hôtel.

  • JOUR 5 JOUR 5 : VOL POUR AL-'ULÂ, LA VIEILLE VILLE, L'OASIS ET L'ANTIQUE DADAN

    (Transferts en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
    Ce matin, nous prendrons l'avion pour Al-'Ulâ, région du nord-ouest de l'Arabie où s'étire une vallée abritant de luxuriantes palmeraies jalonnées de spectaculaires massifs de grès et de basaltes, aux portes du désert du Nefoud. Cette oasis, dont les puits et les réservoirs garantissent un approvisionnement permanent en eau, constitue jusqu'à la fin du XIXe siècle un point de passage obligé tant pour les caravanes que pour les pèlerins, venus de Syrie et d'Egypte.
    Nous parcourrons la Vieille Ville d'Al-'Ulâ, qui date du XIIIe siècle, dont les quelque 900 habitations, dominées par une forteresse, ont été habitées jusque dans les années 80. Puis, nous découvrirons cet havre de paix et de verdure qu'est l'oasis, avec son système ancestral de cultures et d'irrigations. En effet, dès le Ier millénaire avant J.-C., les habitants de la région ont œuvré à la conservation et à l'exploitation de l'eau : la mise en place de tout un système ingénieux de ruisseaux, de puits, de citernes alimente encore aujourd'hui une importante activité agricole, où le palmier est roi. Ce dernier, pourvoyeur de précieuses dattes, fournit également l'ombre indispensable à la culture d'arbres fruitiers, de céréales et autres légumineuses.
    Déjeuner chez l'habitant.
    L'après-midi, nous évoquerons l'histoire la plus ancienne du site, lorsque Al-'Ulâ, étape sur la route des caravanes depuis la fin du IIe millénaire av. J.-C., abrita la capitale des royaumes de Dadan et de Lihyân : l'antique Dadan (Al-khuraybah), mentionnée dans la Bible, située au pied d'une falaise creusée de tombeaux.
    Non loin de là, nous pourrons enfin contempler les gravures rupestres de Jabal Ikmah, datées du VIe au IIIe siècle avant J.-C. qui s'avèrent être une source précieuse d'informations sur les origines de la langue, des croyances et des coutumes arabes.
    Dîner et nuit à l’hôtel.
    Nota Bene : Al-'Ulâ s'étire sur un site naturel, au relief parfois accidenté, qui nécessite une bonne paire de chaussures de marche.

  • JOUR 6 JOUR 6 : LE SOMPTUEUX HÉRITAGE DES NABATÉENS : MADÂIN SALIH, ET LES VESTIGES DU CHEMIN DE FER DU HEDJAZ

    (Excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
    Une partie de notre journée sera consacrée à la découverte de Madâin Salih, site majeur de la région et du pays, inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 2008, dont la nécropole s'étire à une vingtaine de kilomètres d'Al-'Ulâ. C'est vers le milieu du Ier siècle avant J.-C. que les Nabatéens, venus de Pétra (où ils étaient installés depuis le IIIe siècle av. J.-C.), fondent sur le même modèle leur capitale méridionale : Hégra, dont le patrimoine funéraire rupestre monumental constitue un des plus beaux héritages qui soit parvenu jusqu'à nous ! Nous pourrons en effet contempler nombre de tombeaux creusés dans la roche, aux façades ornées d’éléments décoratifs empruntés aux vocabulaires artistiques hellénistique, romain ou oriental.
    Déjeuner en cours de visite.
    Dans l'après-midi, nous verrons un vestige emblématique d'une histoire plus contemporaine, qui souligne encore la situation stratégique d'Al-'Ulâ : une gare du chemin de fer du Hedjaz. Rendue célèbre par les exploits de Lawrence d'Arabie qui, à la tête de la Révolte arabe contre les Ottomans, s'évertua à la saborder, cette ligne ferroviaire vit le jour au début du XXIe siècle, sous l'impulsion du sultan Abdülhamid II. Destinée à acheminer les pèlerins de Damas à La Mecque, elle devait aussi pouvoir permettre un déploiement rapide des troupes turques en cas de troubles politiques. Quatre-vingt-seize gares furent ainsi édifiées, dans un style architectural d'inspiration locale.
    Retour à l’hôtel pour le dîner et la nuit.

  • JOUR 7 JOUR 7 : DÉMESURE D'AL-'ULÂ, ENTRE NATURE ET ARCHITECTURE CONTEMPORAINE

    Ce matin, safari en véhicule 4x4 (environ 200 km) dans les paysages grandioses de la province d'Al-'Ulâ nous mènera, à travers de vastes étendues de sable, à Jabal al- Feel, le "rocher de l'éléphant" : un imposant massif de grès auquel l'érosion a donné une forme qui évoque celle d'un pachyderme dont la trompe toucherait le sol.
    Nous atteindrons ensuite Maraya, une splendide réalisation architecturale qui abrite espaces évènementiels et auditorium, saluée par les Architizer A + Awards. Il s’agit en effet du plus grand édifice au monde entièrement recouvert de miroirs ; lesquels reflètent les magnifiques paysages de dunes et de falaises alentours, qui se démultiplient à l’infini suivant un jeu d’optique et de lumière fascinant. Nature et architecture se confondent en une seule et même œuvre d’art !
    Déjeuner en cours d'excursion.
    En regagnant Al-'Ulâ, nous marquerons un arrêt, en fin d'après-midi, sur le plateau de basalte du Harrah : un belvédère naturel qui nous permettra de jouir d'une vue exceptionnelle sur les extraordinaires paysages alentour embrasés par le coucher du soleil !
    Retour au campement. Dîner et nuit.

  • JOUR 8 JOUR 8 : AL-'ULÂ - HAIL

    (Environ 500 km - environ 6h de route)
    Notre matinée sera dédiée à une excursion qui nous conduira à la découverte des décors grandioses d'Al-'Ulâ, où le mythique désert d'Arabie affirme sa présence, de vastes étendues de sable encerclant les reliefs ruiniformes des falaises de grès rose.
    Déjeuner en cours d'excursion.
    Sur la route pour rejoindre Hail, nous faisons une halte à Jubbah, l'un des sites de pétroglyphes préislamiques et préhistoriques les plus réputés d'Arabie saoudite, classé au Patrimoine mondial de l'UNECO. Des hommes, des femmes, des personnages aux ornementations uniques, des scènes de chasse, toutes ces représentations sont profondément incisées dans les falaises de pierre et sont d'une incroyable finesse. Arrivés à Hail, nous visitons le palais de Qishlah, les forteresses d'Al-Qashalah et d'A'Arif. Cette dernière est la plus ancienne puisqu'elle date du XVIIe s. Elle a été construite en haut d'un rocher, avec de la boue et de l'argile.
    Dîner en ville et nuit à l'hôtel .

  • JOUR 9 JOUR 9 : HAIL - SAKKAKA

    (380km, environ 3h de route)
    Nous prenons la route en direction de Sakkaka. Cette région a encore aujourd'hui un rôle d'échanges de marchandises pour les tribus bédouines du nord de l'Arabie. Cette oasis a été prospère dès l'époque des Nabatéens et c'est vraisemblablement à cette époque que le puit de Bir Saisara fut creusé. Le château de Qasr Zabal, bien restauré, permet d'avoir une bonne idée de l'aménagement spartiate de ces forteresses du désert, tandis que sur l'éperon rocheux voisin du Jabal Burnous, des gravures rupestres anthropomorphes attestent de l'occupation de ce lieu dès le néolithique.
    Déjeuner en cours d'excursion.
    Nous trouverons des gravures rupestres similaires sur le site d'al Qaraf qui sont, elles, accompagnées d'inscriptions thamoudéennes. Enfin, nous visitons le site d'ar Rajajil qui pourrait dater du 1er millénaire avant notre ère et dont on ne sait que peu de choses à l'heure actuelle.
    Dîner en ville et nuit à l'hôtel Raoum Inn Sakkaka (ou similiare).

  • JOUR 10 JOUR 10 : SAKKAKA - TABUK

    (460km, environ 4h40 de route)
    Route vers Tabuk, capitale éponyme de la province. Ville étape sur la ligne du chemin de fer du Hedjaz, reliant Damas à Médine en 3 jours (au lieu des 40 jours accoutumés en dromadaires) , construite par les Ottomans entre 1900 et 1908 et détruite lors de l'insurrection arabe menée par Lawrence d'Arabie. Tabuk a aussi été une ville étape sur la route de l'encens. Excursion en 4X4 dans la vallée de Disa pour une randonnée sans difficulté dans ce canyon surmonté de pitons rocheux. Nous verrons notamment l’oasis de Taïma, importante étape sur la route des caravanes, et résidence du roi babylonien Nabonide au VIe siècle avant notre ère.
    Déjeuner en cours d'excursion.
    Puis, nous atteindrons Tabuk
    Dîner en ville et nuit à l'hôtel Holiday Inn (ou similaire).

  • JOUR 11 JOUR 11 : TABUK - WADI RUM (JORDANIE)

    (230km, environ 3h de route)
    Dernières visites de Tabuk qui n'auront pas pu être faite la veille : le centre historique, avec son marché et sa citadelle antéislamique d’Ashab al Ayka (vue extérieure). La ville abrite également une des gares du fameux chemin de fer du Hedjaz.
    Déjeuner en cours d'excursion.
    Route vers la frontière avec la Jordanie et arrivée dans le désert du Wadi Rum. Ici, les immenses montagnes de grès dominent de larges espaces de sable coloré qui offrent des paysages enchanteurs. Nous sommes au cœur du désert qu’aima tant Lawrence d’Arabie. Excursion en 4X4, au travers des dunes, les formes étranges des falaises sont dues à l’érosion éolienne et à la différence de température entre le jour et la nuit. Les paysages y sont particulièrement superbes en fin d’après-midi.
    Dîner et nuit au camp.

  • JOUR 12 JOUR 12 : WADI RUM - PETRA

    (100km, environ 2h de route)
    Départ matinal en direction de Pétra, site nabatéen inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Au cœur de hautes montagnes, dont celles évoquant le passage de Moïse et le tombeau de son frère Aaron, cette région est habitée depuis l’époque néolithique. Les premiers hommes installés à Pétra sont les Edomites. Les Nabatéens, venus probablement du Sud de l’Arabie, s’installèrent dans le « royaume d’Edom » vers le IVe siècle avant J.C. Ils se sédentarisèrent progressivement, se livrant au commerce et contrôlant le passage des caravanes. Astucieusement fondue dans la roche, la ville résista aux tentatives de conquête pour ne succomber qu’en 106 après J.C. aux troupes impériales de Trajan. Dès lors annexée par Rome, Pétra devint la capitale de la province d’Arabie Pétrée. Entre les vestiges de grès, s’élèvent colonnades, temples et autres édifices publics romains. Pour atteindre "la ville", nous traversons à pied le Siq, imposante fissure naturelle qui serpente sur un kilomètre et dont les parois s’élèvent à plus de 100 mètres. A l’issue de cet étroit défilé, apparaît El Khazneh (le Trésor), le monument le plus impressionnant de Pétra, l’un des plus beaux vestiges de l’antiquité, creusé dans le grès. Au-delà de la ville basse, dans un cadre naturel grandiose, se succèdent tombeaux et bâtiments religieux ou administratifs, excavations de la main de l’homme jouant sur la friabilité de la roche autant que sur les variations de ses teintes. Possibilité de monter jusqu'au monastère, le "Deir", en montant les 800 marches. L'effort est rapidement récompensé par l'apparition de ce sublime monument aux dimensions impressionnantes et moins fréquenté que le reste du site.
    Dîner et nuit à l’hôtel 5*.

  • JOUR 13 JOUR 13 : PETRA - PETITE PETRA - AMMAN

    (240 km, environ 3h30 de route)
    Sur la route pour rejoindre Amman, halte au Siq al Barid appellé aussi "Petite Pétra". Il s'agit de ruines nabatéennes, plus petites mais tout autant fascinantes. Des fouilles archéologiques entreprises dans les années 50 ont révélé un village néolithique qui constitue une des premières communautés agricoles connues du Proche-Orient. Arrivée à Amman et visite de la capitale : la citadelle, le théatre romain, la mosquée du roi Abdullah I et le marché, tous éparpillés aux quatres coins de la ville.
    Transfert à l'hôtel 5*, hôtel central qui permet de se rendre à pied au centre-ville d'Amman.
    Diner en ville et nuit à l'hôtel 5*.

  • JOUR 14 JOUR 14 : AMMAN FRANCE

    Transfert à l'aéroport et envol pour Paris sur compagnie régulière.

Informations complémentaires

Base de réalisation:
20 personnes

Prix par personne
en chambre double:
4890 €

Suppléments base de participants:

  • Base 15/19 personnes : +200€

  • Base 10/14 personnes : +900€

Ils nous font confiance